définiteur


définiteur

définiteur [ definitɶr ] n. m.
• 1646; lat. ecclés. definitor
Relig. Religieux choisi, dans certains ordres, pour assister le général ou le provincial dans l'administration de l'ordre.

définiteur nom masculin (bas latin definitor) Religieux délégué au chapitre de son ordre pour y traiter des questions intéressant la vie de l'ordre.

⇒DÉFINITEUR, subst. masc.
A.— Rare. Personne qui détermine les articles de la foi. Synon. définisseur. La maxime (...) Cujus Regio, Hujus Religio, qui constitue le prince défenseur, voire définiteur, de la foi commune (Philos., Relig., 1957, p. 4612).
B.— Religieux choisi, dans certains ordres, pour assister le général ou le provincial. Définiteur général, provincial (Ac. 1798-1932). Grégoire, définiteur de l'ordre [du Carmel] pour la France (HUYSMANS, Oblat, t. 2, 1903, p. 197).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1347 diffinitour (In G.-A. MATILE, Monuments de l'hist. de Neuchâtel, 596 ds QUEM. Fichier; v. aussi Pat. Suisse rom.); 1646 deffiniteur (DELB., Rec. ds DG). Empr. au lat. médiév. definitor de même sens XIIe s. ds Catholicisme, s.v.; ca 1235 ds LATHAM; déjà attesté en lat. impérial « celui qui définit » et en b. lat. « celui qui prescrit ». Fréq. abs. littér. :2.

définiteur [definitœʀ] n. m.
ÉTYM. 1646, definiteur; diffinitour, 1347; lat. ecclés. definitor, du supin de definire. → Définir.
Relig. Dans certains ordres, Celui qui est délégué aux chapitres de son ordre pour assister le général ou le provincial dans l'administration de l'ordre.
0 (…) il parvint, malgré des concurrents très jaloux, à être élu définiteur de sa province, ou, comme on dit, un des grands colliers de l'ordre.
Rousseau, les Confessions, V.

Encyclopédie Universelle. 2012.